Les saventuriers, l'école de la recherche

Menu

Recherche et études

Numérique éducatif

Concevoir des outils numériques pour faciliter la mise en place de l'éducation par la recherche

Numérique éducatif (PROJET EFRAN)

Dans le cadre d’un projet EFRAN, les Savanturiers contribuent à l’élaboration d’un outil numérique visant à instrumenter l’appropriation d’une démarche scientifique en classe.

Ce travail s’inscrit dans la continuité des travaux dédiés à la conception des Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain (EIAH) (Tchounikine, 2002, 2011). Dans ce contexte, deux post-doctorants mènent en collaboration avec le laboratoire EDA des recherches visant à fonder empiriquement et théoriquement la conception de cet outil. Ils conduisent de ce fait plusieurs missions.

Une première mission consiste à décrire et analyser les pratiques d’enseignants engagés dans un projet Savanturiers. Quatre écoles primaires et trois collèges ont ouvert leurs portes aux chercheurs dès l’année 2016-2017. Des observations, complétées notamment par des entretiens semi-directifs, sont conduites au sein de ces différentes classes, comprises entre le CM1 et la 3ème. Une attention toute particulière est portée aux outils mobilisés au cours des activités dans les classes, principalement lors des projets Savanturiers, qu’il s’agisse ou non d’outils numériques. Lorsque le premier prototype de l’outil sera utilisé dans les classes, à partir de la rentrée 2017, les observations se centreront sur les utilisations qui sont faites de ce prototype, afin de contribuer au travail d’itérations successives qui caractérisent la recherche orientée par la conception. Le cadre théorique sur lequel se fondent ces observations se base sur la théorie instrumentale de Rabardel (1995, 2002).

La seconde mission consiste à donner un ancrage théorique à la conception de l’outil développé.

Le programme Savanturiers partage un certain nombre de liens de parenté avec ce que l’on nomme dans les littératures scientifiques francophone et anglophone la démarche d’investigation (Grangeat, 2013), l’Inquiry-Based Learning (IBL) (Edelson et al., 1999), ou le Knowledge Building (KB) (Bereiter & Scardamalia, 1987).

La réflexion à propos d’outils numériques pour soutenir de telles pratiques d’enseignement a fait l’objet de plus de deux décennies de recherche à l’échelle internationale. Des Inquiry-Based Learning Environments (IBLE) et des Knowledge Building Environments (KBE) (Scardamalia & Bereiter 1993, Manlove et al., 2006) ont fait leur apparition dès le début des années 1990 dans différents systèmes éducatifs. Ces littératures viennent soutenir le travail de caractérisation des situations d’interaction et d’utilisation, travail qui constitue une étape indispensable du développement d’un EIAH (Bruillard & Vivet, 1994).

Le dernier point de réflexion porte sur l’articulation des différentes sources de réflexion mobilisées, afin d’optimiser le processus de conception de l’EIAH. Ces sources ne se cantonnent pas aux observations de terrain et à la revue de littérature effectuée. Des enseignants engagés dans des projets Savanturiers sont en effet impliqués dès les premières phases du projet dans différents comités constitués pour la conception d’un premier cahier des charges fonctionnel.

La diversité des sources de réflexion est un moyen fort pour concevoir un outil numérique répondant aux besoins des enseignants dans leurs classes. ­

Cette diversité pose un certain nombre de problèmes méthodologiques, notamment lorsque ces sources conduisent à des orientations contradictoires. Si la recherche n’a pas vocation à trancher parmi les différentes orientations possibles qui seront données au développement de l’outil, elle se donne pour mission d’identifier les sources de tension inhérentes à la conception d’un EIAH, et éventuellement de proposer aux acteurs concernés des solutions lorsqu’il y a lieu de le faire. Elle contribuera enfin à l’évaluation de l’outil, notamment en se penchant dès les premiers stades du développement sur la question de l’acceptabilité des fonctionnalités qui seront proposées.

Bibliographie

  • Amiel, T., & Reeves, T. C. (2008). Design-Based Research and Educational Technology: Rethinking Technology and the Research Agenda. Journal of Educational Technology & Society, 11(4), 29–40.
  • Bell, P. (2004). On the Theoretical Breadth of Design-Based Research in Education. Educational Psychologist, 39(4), 243–253.
  • Bereiter, C., & Scardamalia, M. (1987). The psychology of written composition. L. Erlbaum Associates.
  • Bruillard, E., & Vivet, M. (1994). Concevoir des EIAO pour des situations scolaires. Approche méthodologique. Recherches En Didactique Des Mathematiques, 14(1–2), 275–304.
  • Charpak, G., Léna, P., & Quéré, Y. (2005). L’ Enfant et la Science: L’aventure de La main à la pâte. Odile Jacob.
  • Delozanne, E., Prévit, D., Grugeon, B., & Jacoboni, P. (2003). Scénarios d’utilisation et conception d’un EIAH, le cas du diagnostic dans PEPITE.
  • Edelson, D. C., Gordin, D. N., & Pea, R. D. (1999). Addressing the Challenges of Inquiry-Based Learning Through Technology and Curriculum Design. Journal of the Learning Sciences, 8(3–4), 391–450.
  • Grangeat, M. (2013). Les démarches d’investigation dans l’enseignement scientifique, Pratiques de classe, travail collectif d’enseignant.
  • Grangeat, M. (2013). Les Enseignants de sciences face aux démarches d’investigation. Presses Universitaires de Grenoble.
  • Laferriere, T., & Lamon, M. (2010). Knowledge Building/Knowledge Forum®: The Transformation of Classroom Discourse. In M. S. Khine & I. M. Saleh (Eds.), New Science of Learning (pp. 485–501). Springer New York.
  • Manlove, S., Lazonder, A. w., & de Jong, T. (2006). Regulative support for collaborative scientific inquiry learning. Journal of Computer Assisted Learning, 22(2), 87–98.
  • Rabardel, P. (1995). Les hommes et les technologies; approche cognitive des instruments contemporains. Armand Colin.
  • Ryser, G. R., Beeler, J. E., & McKenzie, C. M. (1995). Effects of a Computer-Supported Intentional Learning Environment (CSILE) on Students’ Self-Concept, Self-Regulatory Behavior, and Critical Thinking Ability. Journal of Educational Computing Research, 13(4), 375–385.
  • Sanchez, É., & Monod-Ansaldi, R. (2015). Recherche collaborative orientée par la conception. Education & didactique, 9(2), 73–94.
  • Scardamalia, M., & Bereiter, C. (1993). Computer Support for Knowledge-Building Communities. The Journal of the Learning Sciences, 3(3), 265–283.
  • Tchounikine, P. (2002). Quelques éléments sur la conception et l’ingénierie des EIAH. In Actes des 2ème assises nationales du GdR I3 - Groupe de Recherche Information Interaction Intelligence, décembre 2002 (p. 13 pages).
  • Tchounikine, P. (2011). Computer Science and Educational Software design - A Resource for Multidisciplinary Work in Technology Enhanced Learning. Springer.

Inscription à la newsletter des savanturiers

Valider